Ère REIWA : mercredi 1 mai 2019

Le 1 mai 2019, le Japon entre dans la nouvelle ère impériale, l’ère REIWA, dont les deux kanji 令和, ensemble, évoque l’harmonie, porteuse d’espoir.

Le wa japonais, cet « esprit d’harmonie », fait partie des valeurs les plus prisées par le peuple japonais. C’est une conception traditionnelle qui consiste à concilier des notions antagonistes – concernant aussi bien les valeurs, les individus ou encore les points de vue – afin d’opérer leur synthèse à un niveau plus élevé. Cela repose donc sur une unification et une fusion des valeurs ou des points de vue variés.

Si le wa est si important dans l’ikebana, c’est parce que, rappelons-le, c’est le prince Shotoku, fondateur du temple Rokkaku-do, mais aussi du plus ancien temple bouddhiste du Japon Shitenno-ji à Osaka, qui prônait l’harmonie en toute chose. C’est l’esprit même de l’ikebana Ikenobo qui appelle à accepter toutes les différences, car la nature même nous offre cette variété. Citons également Sen’ei Ikenobo qui nous apprend que les pèlerins venant au temple Rokkaku-do prient pour arrondir les six angles de notre existence (le chiffre 6 en japonais se dit « rokku », d’où le nom du temple qui est un bâtiment hexagonal) et ainsi vivre plus en paix avec nous-mêmes et les autres.

Efforçons-nous donc de créer cette harmonie en nous et autour de nous.

La dernière exposition printanière à l’école Ikenobo, en avril 2019, fut placée sous le signe de wa à travers les grandes compositions réalisées dans la cour du temple Rokkaku-do.